Espace employeurs - GRH Poitou-Charentes

Personnaliser le contenu du site

Veuillez spécifier ou modifier les caractéristiques de votre entreprise/organisme

  • Votre secteur
  • Votre statut
  • Votre effectif
  • Votre code postal
Type d'activité

Saisissez votre code NAF ou un ou plusieurs mot de l'intitulé de votre convention collective

Code postal

Saisissez votre code postal

Masquer les critères

Aides au recrutement

Pour favoriser le développement de l’emploi, les pouvoirs publics propose aux employeurs divers aides pour répondre à leurs situations et projets particuliers. Aide à la formation pour pallier une difficulté de recrutement, crédit d’impôt, subvention, avance remboursable ou exonération de charges, les formules sont nombreuses.


Elles correspondent à vos besoins économiques et vous permettre de recruter la ou les compétences nécessaires : développement d’activités et de la compétitivité, stratégie à l’international, implantation en zones prioritaires, Recherche/innovation, transmission des savoir-faire…

Prestation de suivi dans l'emploi

Les employeurs peuvent bénéficier d'un accompagnement pour préparer le recrutement et l'intégration de personnes en insertion de niveau CAP ou infra.

Fiche actualisée le 13/03/2017

Entreprises et personnes éligibles

Toute entreprise peut bénéficier de l'aide pour faciliter le recrutement d'une personne sortant d'un parcours d'insertion par l’activité économique, ayant un bas niveau de qualification (V ou infra), en priorité résidant en Quartier Prioritaire Politique de la Ville.

Le parcours d'insertion préalable est effectué en SIAE : atelier/chantier d'insertion, entreprise d'insertion, association intermédiaire, Entreprise de travail temporaire d'insertion.

Ne sont pas éligibles :
- les salariés ayant déjà travaillé dans l’entreprise pendant leur parcours d’insertion en SIAE
- les entreprises appartenant au même groupement économique que la SIAE.

Conditions

L'aide est accordée aux entreprises qui s’engagent dans le recrutement de personnes très éloignées de l’emploi alors qu’elles ne l’auraient pas fait sans l’appui proposé par la prestation de suivi dans l’emploi.

Le recrutement doit s'effectuer en CDI ou CDD sans durée minimum (hors contrats aidés et mission d'intérim)etoffrir la potentialité d’une intégration durable du salarié dans l’entreprise ou le secteur d’activité concerné.

L'aide publique

L'aide consite en un accompagnement de la SIAE (gratuit pour l'employeur) durant 3 mois. Il n'y a pas d'aide financière pour l'employeur. L'accompagnement  porte sur  :
- la préparation de l’intégration du salarié (avant l'embauche) : diagnostic des attendus liés à la prise de poste, préparation du matériel/équipement du futur salarié, formalisation des premières activités du salarié, etc ;
- l’ingénierie du recrutement : montage d’une solution de formation, information et appui à la mobilisation des aides à l’embauche...
- la médiation le cas échéant entre l’employeur et le salarié.

En cas de rupture anticipée du contrat, un autre candidat sera proposé à l'employeur au regard du diagnostic de la situation.

Procédures

L'employeur intéressé doit contacter une SIAE. C'est la celle-ci qui prendra en charge les charges administratives liées à son intervention.

Un simple accord formel est nécessaire entre l’entreprise, le salarié et la SIAE sur le principe de l’accompagnement dans l’emploi, son contenu et son évaluation.

Un entretien dans l’entreprise doit être organisé par la SIAE avec l'employeur et le bénéficiaire.

L'employeur doit désigner un tuteur pour être le correspondant de la SIAE et du bénéficiaire.

Vos questions

Pour toutes questions sur la formation

et les aides à l’embauche :

0 800 940 166

Dernières actualités

  • L'industrie représente 12 % de l'emploi en Nouvelle Aquitaine

    Les industries représentent aujourd’hui un emploi sur huit en Nouvelle-Aquitaine soit 278 200 emplois, selon la dernière infographie publiée par Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine.
    La filière industrielle régionale regorge d’entreprises à rayonnement national et international.

    Plus d'info

Boite à outils GRH

  • Accords de branche

    Ces accords déterminent la mission de l'OPCA qu'ils désignent, les conditions de prise en charge et de mise en œuvre de certains dispositifs (CPF, professionnalisation, tutorat...). Ils peuvent instituer des contributions conventionnelles complétant la cotisation fiscale unique, pour développer la formation continue.

    Trouver son accord :

    Faites une recherche d'accord de branche en sélectionnant un secteur (sur site ARFTLV).

    Remplissez votre type d'activité afin d'obtenir les accords de branche liés à votre convention collective.

  • Trouver son OPCA
    Les employeurs du secteur privé doivent verser leur cotisation Formation à un OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé), soit l'OPCA désigné par leur branche, soit un organisme interprofessionnel de leur choix. Ils peuvent aussi leur verser une cotisation volontaire.

    Ces organismes peuvent prendre en charge leurs dépenses de formation et leur proposer une offre de services (conseil, diagnostic...).
    Plus d'infos sur les OPCA

    Pour connaître votre OPCA, indiquez votre secteur d'activité dans la barre d'identification du site

A qui s'adresser ?

Les structures d'insertion par l'activité économique (SIAE) :
Voir la liste